Dons pour l'association Dark Skies Radio

Amount: 

Interview avec Brian Manowitz, the Vegan Black Metal Chef



Bonjour Brian, peux-tu nous décrire la genèse du Vegan Black Metal Chef ?

Je pense que, tous les jours, je mange une cuisine végétalienne étonnante et, en plus, ce n’est pas cher. Je me suis dit : "le monde doit savoir ça". Le Vegan Black Metal Chef est ma façon de montrer au monde ce que mangent les végétaliens, de la façon la plus amusante que je sache faire.


Quelles sont tes influences musicales ? quels sont tes groupes préférés ?

J’ai un grand panel d’influences musicales, depuis le thrash old school jusqu’au black metal en passant par l’industriel, la musique celtique ou tribale. Mais pour le Vegan Black Metal Chef, mes influences musicales les plus évidentes sont [i][b]Dimmu Borgir, Emperor et Immortal[/b][/i].


Peux-tu nous parler de ton groupe, Forever dawn ?

Oui, Forever dawn est mon projet musical qui tente de combiner les éléments majeurs du black metal et de la musique industrielle, je vais le relancer cette année, quand l’album sera terminé (je le mixe en ce moment même). Combiner ces différents éléments et influences a demandé une travail de mixage délicat.


Peux-tu nous décrire la réalisation d’une vidéo ? comment procèdes-tu ?

Bien sûr. Tout d’abord, il faut savoir que j’ai une des tonnes de différents plats et je me contente d’en choisir un ou plusieurs qui me plaisent sur l’instant. Puis le tournage du film dure juste une nuit, la production environ une semaine, et la création de la musique quelques semaines de plus. Ensuite il y a encore un petit travail de production et d’ajout de quelques subtilités. Au final, cela donne un nouvel épisode.


Composes-tu une musique pour une recette ou choisis-tu la recette en fonction de la musique que tu composes ?

Je compose une musique pour chaque recette, je n’ai pas un catalogue de chansons que je me contente de balancer sur une vidéo. Du coup cela me permet de faire des expériences musicales avec chaque recette et voir ce qui colle et ce qui ne colle pas.


Le succès du Vegan Black Metal Chef a-t-il eu un influence sur ton agenda en tant qu’ingénieur du son ? as-tu recu plus de demandes ?

Ah oui alors !!! mais j’ai stoppé mon activité d’ingénieur du son. Je me considère toujours comme "en apprentissage" en la matière mais je serai heureux de reprendre dans l’avenir, lorsque je serai meilleur.


Combien de copie du DVD et de l’album [i]"year one - the reign of seitan begins"[/i] as-tu vendu ? as-tu pu le vendre dans le monde entier ?

J’en ai vendu quelques centaines. Vu que les DVD sont en zone 0, ils sont visionnables partout dans le monde mais les frais d’envoi sont vraiment problématiques. Je suis en train de chercher une meilleure distribution mondiale pour faciliter le coût d’envoi. Si tu connais des disquaires en France qui peuvent les écouler, dis leur de me contacter.


Parfois le milieu black metal peut manquer d’humour (je pense à la Scandinavie), as-tu reçu des réactions négatives ?

J’en ai reçu quelques unes mais cela ne me dérange pas. On ne peut pas plaire à tout le monde et chacun est libre de penser et de dire ce qu’il veut.


Quel est ton avenir ? Chef ? Musicien ou ingénieur du son ?

Musicien et professeur de cuisine végétalienne. Mes projets du moment sont de finir le premier album de Forever dawn, de faire de nouveau épisodes de Vegan Black Metal Chef et un livre de cuisine. Puis de partir en tournée avec Forever dawn avant de faire de nouvelles démonstrations de cuisine en tant que Vegan Black Metal Chef.


Enfin, connais-tu la scène européenne et surtout française ? connais-tu des groupes français ?

J’ai vu des groupes black metal francophones quand je suis allé à Montréal. J’ai aussi vu Merrimack quand ils ont joué avec Marduk à Tampa il y a quelques années de cela. Mais il est assez difficile de trouver des renseignements sur des groupes français par ici (ndla : en Floride).

Cette interview touche à sa fin, as-tu quelque chose à dire à tes fans francophones ?

You all kick ass !! (ndla : dans le texte). J’espère pouvoir visiter la France dans un futur proche.