Dons pour l'association Dark Skies Radio

Amount: 

-Pourrais-tu nous présenter ton groupe ?

Operation of the Sun est un projet de musique électronique kitch et retrofuturiste, à vocation récréative.

-De qui est composé ce groupe ?

Il ne s’agit pas d’un groupe à proprement parler mais plus d’un projet solo dans lequel j’invite régulièrement Greta Gratos et d’autres amis de la scène dark.

-Quand et comment ce groupe s’est-il formé ?

J’ai commencé à composer les premiers titres OOTS début 2009, pour changer un peu d’air. Je travaillais jusque là plutôt dans le domaine de la folk et du progressif.

-Quels en sont les principaux thèmes ? Comment décrirais-tu ta musique ?

Les titres abordent des thématiques extra-musicales variées, allant de l’alchimie médiévale aux utopies futuristes. C’est une musique très inspirée des fondateurs (Kraftwerk...) mais traitée et mixée de façon moderne et numérique.

-Qu’est-ce que le mot « Futurepop » signifie pour toi ?

Ce terme renvoie aux productions de VNV Nation et des groupes de cette famille dansante et mélodique, versant pop de la scène dark.

-On remarque la présence de différents artistes dans les morceaux de l’album  Désir Parabolique en particulier, tu fais souvent des invitations d’autres artistes ?

Oui. Le projet étant solo au départ, je pense qu’il est important de varier les ambiances et les couleurs avec des idées extérieures, issues d’autres cultures musicales.

-Peux-tu nous en dire plus sur ta collaboration avec le label suisse Urgence Disk Records ?

Urgence Disk a co-produit mes albums depuis 2007. J’ai rencontré le responsable de ce label (Damien Schmoker) en 2006, à l’occasion d’une soirée à l’Usine dans laquelle il programmait mon premier projet électro.

-Comment pourrais-tu comparer la situation d’artiste en France et en Suisse ?

Je n’ai pas assez d’expérience du milieu en Suisse pour pouvoir comparer objectivement les choses. Néanmoins, je trouve d’une manière générale que l’accueil des artistes est bien plus chaleureux dans le milieu underground suisse.

-Que penses-tu de la scène en France ? En Europe ?

Il y a de plus en plus de choses, et tout n’est pas fini comme on l’entend souvent. Je ne suis pas de ceux qui pensent que "c’était mieux avant". Tout reste encore à créer, à recréer....

-Comment gères-tu les concerts tout seul ?

J’utilise d’abord de la vidéo pour habiller le show. Je joue ensuite des synthétiseurs, des guitares, je chante en voix claire et avec un vocoder. Ceci étant, je préfère jouer avec des collaborateurs comme Greta Gratos, et j’aime de moins en moins jouer seul.

-Que ressens-tu quand tu joues sur scène ?

Tout dépend des conditions. C’est évidemment lorsque la technique est bonne, que j’ai un bon confort de retour, et que le public est en forme que je prends le plus de plaisir !

- Pour quel groupe rêves-tu le plus de faire la première partie ?

Bonne question... Je n’ai pas d’idée précise en tête, mais j’aimerais d’une manière générale pouvoir accéder à des concerts et à des festivals plus généralistes. J’adore le monde underground, mais je pense qu’il serait vraiment appréciable d’ouvrir mon projet à des milieux plus populaires, pour faire découvrir la musique "dark" au sens très large du terme à un nouveau public.

-As-tu des projets parallèles ?

Oui. J’ai toujours mon projet de musique expérimentale et contemporaine TAT. Je collabore régulièrement avec Cheerleader 69 (side project ambient de Punish Yourself) et je travaille depuis peu avec Desireless.

-Quel avenir pour Operation of the Sun ?

J’aimerais bien évidemment poursuivre mon travail avec Greta Gratos, et voir aboutir mes nouvelles productions avec Desireless, productions qui devraient voir le jour très bientôt.

-Que peux-tu dire sur les futurs clips que tu prépares ?

Je travaille avec Samuel Maurin sur un nouveau clip pour Operation Of The Sun featuring Greta Gratos. Il s’agit d’une vidéo et d’un titre en hommage à HR Giger. Nous aurons également bientôt un clip Desireless featuring Operation Of The Sun, pour présenter notre nouvel EP.

-Un morceau avec Desireless (l’artiste de Voyage voyage) a été fait et une tournée avec la même artiste est prévue pour l’automne 2012, quel a été ton ressenti ? Peux-tu nous en dire plus ?

Alors que je finalisais l’album Désir Parabolique cet été, j’ai pensé qu’il manquait cruellement un symbole fort, une marraine, une voix qui représenterait la force et l’héritage des années 80. Quelle étoile filante serait la plus inattendue, la plus bienveillante, et la plus originale sur un disque étiqueté "dark" ? J’ai immédiatement pensé à Desireless ! Je l’ai contactée, et cette grande dame, adorable et talentueuse, m’a fait l’honneur de se prêter au jeu. Nous prévoyons maintenant de tourner ensemble l’an prochain.

-Un dernier mot pour les auditeurs de Dark Skies Radio qui liront cette interview ?

Mes salutations amicales d’abord à votre sympathique équipe ! Pour le reste, n’hésitez pas à vous connecter sur la page facebook Operation Of The Sun pour suivre l’avancée des travaux... ;)