Dons pour l'association Dark Skies Radio

Amount: 

Dark Skies Radio vous remercie pour les dons !

 

Nous avons reussi à atteindre l'Objectif grâce à vous !

 

MERCI ->

-Christelle Cornet

-UNSEELIE

-Anne-Emmanuelle

-Nathalie Colin

-Darkland !

-Serigo

-Maxime Brisson

-Lysiak

-Hazraell

-Isidora66

-@Mat

-Psyche

-Shirluban

-Steeve

-@Golem

-Lyncelia

-Ombeline - Seadem

-Franck Chevallereau

-Zen - Waiting for world

-Jycé

-Gudurne

-Ludovic - Tank

-Osiris66

-Dapholia

-Matthieu Cortet

-Canut

-Françoise Pecoraro

-Leo Vleugels

 

Demandez le programme !

Revivez la soirée du 17 mai avec les interviews des groupes sur

Dark Skies Radio !!!

Mercredi 21 mai :
20h : .F.O.A.D.
21h : Order Of 315

Jeudi 22 mai : 
21h : Anicide

Le tout sur le site http://www.darkskiesradio.com/

Ce soir à 21h !!
Rediffusion de
Emission et Interview "After in the Show "COMBICHRIST"" DARK SKIES RADIO
www.darkskiesradio.com

Bonjour

Suite au concert de Combichrist à la La Maroquinerie ( Paris !)
Retrouvez l'interview exclusif du chanteur de Combichrist avec la présentation de leurs dernier CD " We love You "

Interview Exclusif, Présentation du CD !!!

Site de la radio
www.darkskiesradio.com

La radio qui réveille nos neurones et pas que ça...

Bonjour à tous,

Après pratiquement une année, l'émission Dart Neuronal revient dans un entretien exclusif avec les nouveaux tauliers du Grouft Gothic ainsi que leur équipe .

Après 25 ans, le Grouft , boutique emblématique du Goth parisien change de patron. Vous découvrirez à travers cet entretien, leurs ambitions, leurs envies, leurs projets... à travers le monde underground .

C'est dans un tout nouvel esprit d'ouverture que leur équipe seront à nos cotés dimanche 4 mai 2014

Cela sera aussi l'occasion d'annoncer le nouveau partenariat du Grouft avec Dark Skies Radio . 

---------------------------------------------------------------

=> Diffusion sur : 
http://www.darkskiesradio.com/fullindex.php
=> Contact et Informations : 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.darkskiesradio.com/fullindex Menu contact

Dirty Christy

(hommage parodique à Christine Boutin, la Madone de la Manif pour tous et la pasionaria anti-Hellfest).

 

Au dessus du lit, Jésus sur la croix contemple sa triste servante Christine, ronflant à qui mieux-mieux au côté de son cousin de mari et se dit que parfois, il est dur d'être aimé par des con(ne)s. L'observateur attentif pourrait remarquer l'ombre d'un sourire narquois sur le visage en bois du crucifié. Car ses yeux morts depuis longtemps contemplent néanmoins le corps massif de la Boutin qui s'agite dans les affres d'un sommeil pour le moins troublé. Ses ronflements se transforment en souffle haletant, alors qu'elle serre une Bible dans ses mains, dérisoire doudou qui ne la sauvera pas de ses cauchemars, envoyé par un divin créateur plus que narquois.

 

Tel Jésus au désert que Satan en personne essaie de détourner du droit chemin, la grenouille de bénitier la plus célèbre de France va subir les tourments de la tentation:

 

 

" La Christian Woman, dont le regretté Peter Steel de Type O' Negative chantait les délices, se retrouve projetée au Hellfest 2014, devant le show d'EMPEROR, les servants du Malin exécutant leur Black Metal de haute volée avec une virtuosité forcément démoniaque. La foule damnée chante en choeur Inno a Satana. Un champ de mains faisant des devil's horns s'anime en rythme, tel le flux et le reflux d'une mer déchaînée recouvrant la plaine de Clisson, au beau milieu des vignes où l'on célèbre Bacchus. Une fine pluie s'est mise à tomber et ruisselle sur le visage de Christy, faisant oublier ses verrues disgracieuses, cachées sous le corpse paint qui dégouline sur son corset noir et sa robe à frous frous aux reflets mordorés légèrement maculée de la boue clissonnaise. Lentement gagnée par l'hystérie collective, elle ferme le yeux et rentre petit à petit en transe, ses bras se lèvent, ses mains échappent à son contrôle, ses majeurs et annulaires se recroquevillent, ses pouces viennent se loger dans ses paumes alors que ses index et auriculaires se tendent fièrement vers les cieux obscures où son Vrai Créateur, le Grand Cornu, atteste que cela est Juste et Bon en faisant éclater un orage. La bouche de Christy commence à psalmodier la mélopée impie à la gloire de Lucifer. La foule se sépare en deux et elle se retrouve seule au milieu du Wall of Death, trempée et tremblante. Adoptant une posture en croix, elle ferme les yeux et murmure doucement: "Dieu, pourquoi m'a tu abandonné ?" alors que les deux vagues de la marée humaine vont se refermer sur elle.

 

Un éclair la frappe en plein coeur et quand elle se réveille enfin...

 

.... Elle se retrouve sur le Dancefloor du Klub, en plein Paris, dans les quartiers interlopes où une bonne chrétienne comme elle ne devrait jamais se risquer. Les corps désirables s'agitent lascivement autour d'elle. Des créatures androgynes et maquillées, juchées sur des newrocks qui leur font des jambes interminables. De beaux éphèbes musculeux et tatoués dont la sueur ruisselle sur leurs abdominaux saillants. De sombres chevelus tout de cuir et de jean vêtus, dont les stroboscopes alternant avec les lumières chatoyantes et changeantes font briller les cartouchières ou les bracelets à clous. Des cyber punks aux cheveux artificiels et bariolés. Des fans de steampunk avec leurs beaux habits victoriens et leur quincaillerie fantaisiste. Des femmes et des hommes habillés de résilles, de latex, de tissus transparents... toutes ces tenues indécentes que la morale chrétienne réprouve. Elle sent que les males et les femelles se trémoussant autour d'elle la convoite du regard. Les beats électro et les sonorités synthétiques alternent avec les guitares tranchantes. La Jagermeister qui coule dans les vaines de Christine lui trouble l'esprit. Dans la fosse aux lions gothiques ou métalleux, elle fait face à cette moderne Sodome après avoir survécu à Gomorrhe. La transpiration rend poisseux son corps adipeux alors qu'elle tente vainement de se déhancher gracieusement. Ses pieds lui échappent, et bougent de façon désordonnée. Elle tangue, saute, chaloupe, se balance, tandis que les danseurs et les danseuses se rapprochent, comme des loups cernant leur proie. Leurs regards libidineux la convoite, elle le sent, et au fond d'elle - elle se déteste pour ça -, elle l'espère ! Dans la lumière tamisée zébrée de flashs, la musique assourdissante dans les oreilles, elle voit se diriger vers elle un colosse barbus habillé de fourrures, le sourire carnassier trônant au dessus d'un marteau de Thor païen qui semble lui dire que sa dernière heure de misérable adoratrice du nazaréen est venue. Le géant aux allures scandinave la charge sur son épaule, toute tremblante de désir refoulé mêlé de honte catho-masochiste. Il la descend au sous sol du Klub, et l'enchaîne à un des piliers de cette cave médiévale. Une succube d'une beauté renversante se dirige alors vers elle, un rictus lubrique au coin de ses lèvres pulpeuses. Elle embrasse un crucifix d'argent avant de le diriger vers le Saint des Saints de Dirty Christy: et là, Christ-in-Boutin .... "

 

La Boudin se réveille en nage, le souffle court et les cheveux ébouriffés. Elle regarde son réveil matin, qui sans doute défectueux, lui annonce qu'il est 6h66. Elle entend alors raisonner dans ses oreilles la voix d'un démon qui lui susurre: "Santé, ma grosse, et poisson d'avril !!!".