Dons pour l'association Dark Skies Radio

Amount: 

 

Chronique du Concert de SPETIC FLESH à l'Ubu, Rennes, 15-05-13

 

 

L'affiche:THE DESCENDING+CARACH ANGREN+FLESHGOD APOCALYPSE+SEPTIC FLESH

 


THE DESCENDING, du Deathcore avec un peu trop de basse. Et bien ça se confirme, ce style de musique n'est pas ma tasse de thé. Quand je ne comprends pas ce que font les guitares, je m'emmerde vite. A part la batterie très technique, le reste ne me passionne pas même si ça reste une mise en bouche acceptable. 

CARACH ANGREN. Leur black sympho hanté et glacial me sied déjà beaucoup plus. Et puis le synthé sépulcral met tout de suite dans l'ambiance et les blast beats du batteur sont impressionnants, le combo néerlandais dégageant une belle énergie. Les visages des 3 membres du groupes sont couverts de corpses paints lugubres, qui renforcent la théâtralité du show, mené par un frontman possédé. Leur musique ressemble à la bande originale d'un film dramatique et horrifique, or le public commence à vraiment rentrer dans leur jeu en devenant nettement plus participatif: les premiers slammeurs d'une longue série entre dans la danse, malgré l'exiguïté des lieux ! On remarquera d'ailleurs qu'une belle, jeune et longiligne Black metalleuse peut rester pendant deux morceaux dans les airs, alors que le gros métalleux de base ne tient pas 30 secondes sans se vautrer: c'est ça la galanterie (et/ou la concupiscence ^^) chez les hardos ;-)

FLESHGOD APOCALYPSE rentre alors en scène ! Le transalpins, toujours très classe, arrivent en chemises à jabot, les yeux fous maquillés de noir. Et c'est parti pour un déluge de notes composant leur ouragan d'un Black metal épique, lyrique et ultra technique. On laisse les ambiances gelées et macabre des abîmes de folie évoqués par CARACH ANGREN pour entrer dans une démesure beaucoup plus opératique. Le guitariste soliste abat un boulot monstre - y compris en rythmique -, le bassiste atteint des notes ultra aiguës lors des choeurs grandiloquents, le chanteur guitariste est à l'avenant (c'est à dire avec une bonne présence scénique); quant au batteur, il n'est pas humain: il met de la double et du blast partout, et renvoie le Lapin Duracel à ses chères études ! Le clavier, lui, restera discret tout le long du concert, caché qu'il est en fond de scène mais question musique, il ne fait pas de la figuration ! Tant d'intensité pourrait finir par lasser, mais heureusement, le groupe sait varier les ambiances et les tempi. Du coup, l'ambiance monte encore d'un cran dans un Ubu chauffé à blanc.

SEPTIC FLESH entre ensuite sur l'énorme "The Vampire of Nazareth" qui pousse d'entrée le public dans le rouge (la température n'a cessé de monter au cours de la soirée dans ce club assez petit en forme de coquille d'escargot où environ 200 personnes s'entassent, en partie sur des escaliers en gradin du sommet desquels j'ai une vue imprenable pour prendre des photos de la scène ). Ils n'ont d'ailleurs pas lésiné sur les lights monocolores (essentiellement vert, rouge ou violet) qui donnent une ambiance particulière à chaque morceau. Le jeune éphèbe à la longue crinière au poste de batteur enflamme la gente féminine présente, notamment lors d'un époustouflant solo de batterie écoeurant de facilité qu'il combine avec un tourniquet capillaire. Total respect... Mais c'est Sothis qui reste à la manœuvre pour diriger le 'black wall of death' sur le colossal "Persepolis", alors que le guitariste Christos (un nom délicieusement paradoxal dans ce contexte ^^) fait figure de Predator, avec sa carrure de déménageur et ses Dreads s'envolant à chaque dois qu'il headbangue. Suit encore un florilège d'excellents titres avant que les hostilités se clôturent vers 1h du matin, après pas moins de 4 h de concerts (et les pauses qui vont avec).

 

Bref, ce fut une excellente soirée !

Bonjour à tous !

Darkland Paris et Dark Skies Radio s'associent rien que pour vous aujourd'hui !

Vers 15h Dark Skies Radio diffusera en Live l'event exceptionnel de la fete de la musique à Darkland Paris

Vous avez peur de la pluie ? Manque de temps pour venir ?
Ecoutez Dark Skies Radio !

Darkland Paris fete de la musique 2013

Interview de Cyril, guitariste du groupe Lord Shades


 


Pouvez vous vous présenter individuellement, raconter plus précisément votre rencontre et la formation du groupe ?

Le groupe est composé de quatre musiciens, un ingé' son/arrangeur et un parolier. Il s'agit plus précisément d'Alex Imbert (bassiste/chanteur), Cyril Cadet (guitariste), Fabien Bazin (guitariste-chanteur), de Nico Perrin (batteur-chanteur), d'Olivier Perrin (ingé' son / arrangeur), et Laurent Barbarit (parolier)

Lord Shades est à la base un projet solo d'Alex, il s'occupait alors de toute la composition des morceaux, et de l'enregistrement des maquettes.

Alex avait pour projet d'enregistrer une vraie démo, c'est à ce moment-là qu'il a fait la rencontre de Nico (batterie)et lui propose d'enregistrer les morceaux.

Suite à cet enregistrement, plusieurs questions se sont posées : Que doit devenir Lord Shades ? Doit-on monter un groupe ? Veut-on jouer les morceaux en live ?

Après quelque temps de réflexion la réponse à toutes ces questions était claire : Oui, Lord Shades doit vivre et exister en tant que groupe.

C'est à ce moment-là que Cyril et Fabien (guitare) sont arrivés. Les deux compères ne sont autres que les deux guitaristes d'une ancienne formation (Lost Wisdom) dont Alex était chanteur.

Le travail put alors commencer, les morceaux furent repris, arrangés puis enregistrés pour donner naissance au premier album de Lord Shades : "The downfall of Fïre-Enmek", entièrement enregistré par le groupe avec l'aide d'Olivier, et sur des paroles de Laurent Barbarit.


Quelles sont vos influences musicales ? les groupes qui vous inspirent ?

Les influences sont nombreuses et diverses. Nous pouvons bien évidement citer Septic Flesh mais aussi Dimmu Borgir, Emperor, Nile, Death, Enslaved, Orphened land...

Nous ne pouvons pas vraiment dire qui nous influence le plus, lorsque tu lis nos chroniques d'albums tu remarqueras que chaque chroniqueurs identifie Lord Shades à des groupes différents (parfois même à des groupes que nous n'avons jamais écoutés), la preuve que l'univers musical du groupe est très varié.

Nous ne mettons aucune limite à la musique.


Vous avez créé votre propre monde dont vous racontez l’histoire dans vos chansons, quelles sont les livres, les histoires, les comtes ou autres qui vous influencent pour créer ce monde ?

Ce monde est tiré de la littérature fantastique : Tolkien, les films comme le Seigneur des anneaux et tout ce qui touche au monde du fantastique.


Connaissez-vous déjà la suite de l'histoire ou l'écrirez vous au fil des sorties d'albums ?

Nous n'avons aucune idée de la suite de l'histoire, tout est écrit au fur et à mesure que les morceaux avancent, tout ce que nous savons c'est que le pauvre Lord Shades n'a pas fini de souffrir et de se tourmenter l'esprit, les combats vont êtres rudes et violents et les choix difficiles pour lui.


Pensez-vous fixer cette histoire sur un autre support ? Livre ? Bande dessinée ?

Aucune idée pour le moment, nous avons bien trop à faire pour réfléchir à ça.

Mais si tu reprends nos deux albums dans l'ordre et que tu lis l’histoire et les paroles tu remarques que tout se suit, tu peux considérer ça comme un début de livre qui pour le moment n'est pas prêt de s'achever.


Vous avez gagné le Metallian contest 2012, ce qui vous a ouvert les portes du festival de Wacken, cela a-t-il grandement changer les choses pour vous ? autrement dit : y a-t-il un avant et un après ?

Oui et non. L’expérience du Wacken à été grandiose et très enrichissante pour nous, et nous ne remercierons jamais assez Metallian et Yves Campion de nous avoir fait confiance pour cette aventure.

Disons que ça a permis au groupe de sortir la tête de l'underground et nous a ouvert les portes de plusieurs scènes intéressantes via l'exposition médiatique du groupe.

Ensuite, lorsque tu vois la masse de groupe qui joue au Wacken tu es vite noyé dans la masse, il est très difficile de tirer son épingle du jeu.

Ce concert-là nous a aidé à être invités sur d'autres festivals sans passer par l'étape de démarchage, ça a créé de la valeur ajoutée au groupe et prouvé que Lord Shades pouvait tenir la route sur des grosses scènes aussi bien que certains groupes beaucoup plus importants que nous.


Justement, comment s'est déroulé ce concert à Wacken ? En êtes-vous satisfait ?

Si tu nous connaissais personnellement tu saurais que nous sommes d'éternels insatisfaits.

Ce concert s'est déroulé de façon ultra pro. Ce que nous avons apprécié c'est que le Wacken ne fait pas de différence entre un groupe comme nous ou un groupe comme Moonspell par exemple. Tu es traité de la même manière.

Tout était d'une précision chirurgicale, chargement du matos par les gars du festoche, transport du groupe du carré VIP aux loges par taxi, gros point technique en loges avec le régisseur de la scène, rien n'est laissé au hasard.

Une scène monstrueuse pour nous, une équipe technique au top, tu n'as rien à faire !!!

Un check son d'une rapidité impressionnante et bien sûr un public ultra réceptif et motivé.

Tu sens qu'en Allemagne les gens sont venus pour écouter de la musique et s'éclater dans tous les sens du terme.

Le son était énorme que ce soit en façade ou pour nous sur scène, ça en devenait trop facile de jouer. Dans des conditions pareilles, tu n'as plus qu'à te lâcher et à tout donner pour faire honneur au public et à toute l'équipe technique qui travaille comme des fous pour ton confort.

Nous en garderons un souvenir gravé à jamais. Ça motive encore plus pour le travail futur car maintenant, à nous de faire nos preuves si nous voulons revivre ce genre d'expérience.


De ce fait, avez-vous des contacts pour jouer dans des pays étrangers ?

Je dirais pas que nous avons eu des contacts mais disons que ça nous a permis de rencontrer du monde, de connaître un peu mieux les ficelles du métier comme on dit, de savoir comment travailler pour justement trouver les bons contacts.

Rien ne tombe du ciel comme ça, nous avons joué au Wacken, oui, mais c'est à nous d'aller vendre le groupe, d'aller au contact des gens susceptibles de faire quelque chose pour nous.

Il faut garder à l'esprit que des groupes comme le nôtre, il y en avait pratiquement 30 sur deux jours et sur la même scène, si tu te bouges pas le cul, il se passe rien !!!

Nous démarchons justement l'étranger en ce moment, nous verrons bien si notre travail va porter ses fruits...


Êtes vous en contact avec un label pour vos prochains albums ?

Oui et non, des propositions ont été faites au groupe, mais dans ce milieu-là, ça va et ça vient.

Je préfère ne pas m'avancer sur ce sujet car tout reste à faire, mais nous travaillons aussi durement sur cette partie que sur les autres.

Quels sont vos projets à court, moyen et long termes ?

À court terme, nous voulons toujours enchaîner les dates et continuer à faire vivre le groupe sur scène, à moyen terme, nous préparons le troisième album avec minutie et passion, à long terme réussir à signer le groupe sur un label et trouver des tourneurs qui fassent confiance à Lord Shades pour prendre part à des tournées dignes de ce nom.

Le mot de la fin pour vos fans ?

Un grand merci à tous ceux qui nous soutiennent, aux personnes comme toi qui nous donnent l'occasion de nous exprimer, aux associations qui se décarcassent pour organiser les concerts et accueillir les groupes. Enfin, merci aux fans de Lord Shades qui se déplacent aux concerts et qui achètent nos albums, car sans eux rien ne serait possible.

Merci à tout le monde.


Lord Shades, "encounters" :

 

 


Lord Shades à Wacken :

 

http://www.youtube.com/watch?v=K4QndX8S3f8



 

Lord Shades sur le net :

http://www.lordshades.com/

https://www.facebook.com/lordshadesband

http://www.myspace.com/lordshades

 

Ce soir à 21h ! The Dark Skies dernière de la saison

Bonsoir à tous !

Nous vous donnons rendez-vous Jeudi 20 Juin à 21h sur Dark Skies Radio dans la dernière émission live The Dark Skies de cette saison 2012-2013. Une émission toute en musique pour ceux qui ne se rendent pas au hellfest, en compagnie d'animateurs plus déchaînés que jamais.

Concept de l'émission "The Dark Skies" :
L’émission "Radio Libre" de Dark Skies Radio, très proche des auditeurs. Nous passons de la musique en faisant intervenir nos auditeurs directement à l’antenne et en leur faisant découvrir des rubriques décalées et surprenantes. L’émission « The Dark Skies » se veut provocatrice, cherchant à réveiller les neurones, faire sourire ses auditeurs.

Alors n'hésitez pas à venir réagir à l'antenne et partager avec les animateurs de la radio votre point de vue sur les différents sujets qui y seront abordés.
Pour cela vous pouvez, soit utiliser le tchat de la radio: http://www.i-tchat.com/?62047
ou nous appeler au: 09 53 53 45 66

Programme de l'émission à venir!

---------------------------------------------------------------------

Par ailleurs, pour continuer dans la joie et la bonne humeur de la semaine, nous serons présents vendredi de 15h à 23h devant la boutique Darkland aux côtés des DJ's Klass X, m@t et golem XIII, pour vous retransmettre en Live une fête de la musique du tonnerre avec des sons comme au Wave Gothic Treffen!
Pus d'informations en suivant le lien suivant: https://www.facebook.com/events/340905726038554/

Bonjour à tous,

Voici le Programme pour la fin du mois d’Avril :

Samedi 20 Avril :
Concert du groupe Stryge à l’Ubu Café de Caen
Lien : https://www.facebook.com/events/549085868458593/?ref=14

Dimanche 21 Avril :
Rediffusion de « The Dark Skies » spéciale Médiéval à 21h surwww.darkskiesradio.com

Lundi 22 Avril :
Rediffusion de « Entre la lumière et l’ombre » avec le groupe Except One à 21h surwww.darkskiesradio.com

Jeudi 25 Avril :
Concert du groupe Lyncelia au bar la Cantada II de Paris
Lien : https://www.facebook.com/events/460768960670080/?ref=14

Samedi 27 Avril :
Soirée Nightoo au bateau Concorde Atlantique
Lien : https://www.facebook.com/events/179445468874348/?ref=14

Dimanche 28 Avril :
Emission « 100% Bauhaus » à 21h sur www.darkskiesradio.com

Lundi 29 Avril :
Rediffusion de « The Dark Skies » d’Avril à 21h sur www.darkskiesradio.com