Dons pour l'association Dark Skies Radio

Amount: 

Bonjour à tous !

Afin de vous divertir et de vous faire plaisir, nous vous avons préparé tout un programme pour le mois d'Août ! Nous vous rediffuserons une émission tous les dimanches à 21h, de quoi vous faire patienter jusqu'à la rentrée.

Programme:

-Dimanche 5 Août 2012 : The Dark Skies + Entre la lumière et l'ombre avec Eko Nuklear
-Dimanche 12 Août 2012 : Entre la lumière et l'ombre avec Morgan Priest
-Dimanche 19 Août 2012 : Versus 1
-Dimanche 26 Août 2012 : Entre la lumière et l'ombre avec Unseelie

Nous vous souhaitons une bonne écoute, en espérant que vous passez tous de très bonnes vacances !

En attendant d'avoir le plaisir de vous retrouver à la rentrée, le Dimanche 2 Septembre 2012, avec une The Dark Skies Premier anniversaire, voici quelques modifications qui vont être appliquées :

- Le site change de version. Il passera de la V1.1 actuelle, à la V1.2 d'ici quelques jours avec diverses corrections et optimisations . La V2 est prévue courant septembre.

- Les Darkelectro Propulsion deviennent les 100 % Darkelectro

- Un nouveau tchat est prévu pour la version 2 du site.

A bientôt sur Dark Skies Radio, la radio qui réveille vos neurones et pas que ça...

La Team Dark Skies Radio

Darkskies radio vous présente une interview de Isk du projet AKTIVE HATE

 

 

Peux-tu retracer rapidement l’histoire d’Aktive hate, pour ceux qui ne connaissent pas le groupe?

En version rapide, Aktive hate est né des cendres de mon ancien (et premier) groupe d’électro-indus : Psychotektrauma, en 2008. Au début je m’en amusais comme "side-project", mais le groupe est devenu de plus en plus important pour moi, et, en 2009, j’ai sorti les 2 premiers Eps gratuits, Corrosive Intent et Washed in Blood. Fin 2009 j’ai signé chez Advoxya Records et en 2010 le premier album complet est sorti : In Terrorem. En 2011 j’ai sorti en troisième Ep gratuit (Forgotten Evils) et, en ce moment, je termine le deuxième album, qui sera un triple-cd (!!!). Entre temps, j’ai fait quelques live-show et passé quelques musiques dans des compilations. Voilà, vite fait.


Question classique : quelles sont tes influences musicales ?

Hum, c’est un peu dur de répondre, parce que j’écoute pas mal de styles différents. Mon style principal reste le métal (ça s’entend, je pense), et il y a TROP de groupes que j’apprécie beaucoup pour faire une liste... Surtout des groupes Black Métal et Brutal Death. Dans l’électro-indus je suis plutôt branché dark-électro "école mexicaine" J’adore surtout Hocico. À part eux, j’aime beaucoup les vieux groupes comme Aslan Faction, Suicide Commando, Grendel (les vieux morceaux), X-Fusion... Et dans la “nouvelle génération” j’aime Alien Vampires, C-Lekktor, Cygnosic, Detroit Diesel, et quelques nouveaux groupes sud-américains.

Mais il est difficile de trouver mes "influences"... Je prends un peu de tout ce que j’écoute, du métal à l’électro en passant par la musique classique ou la noise...


Question tout aussi classique : de quels sujets traitent tes textes de tes chansons ?

Ça varie beaucoup. Les textes que j’utilise ne sont pas tous écrits par moi, il faut le dire. J’ai la chance d’avoir des amis qui écrivent très bien et qui sont capables de comprendre le message que je cherche à faire passer sans trop de problèmes. Mais le sujets sont toujours à peu près les mêmes... La musique est quelque chose de cathartique, pour moi, c’est une façon "d’expulser" mes sentiments, soit positifs, soit négatifs, par rapport à tout ce que je vis ou pense. Donc il y en a pas mal qui sont assez agressifs et enragés. Mais pas tous, en fait. C’est comme dans la vie, en fait, on enrage souvent mais ça ne se résume pas à ça. J’ai des textes qui sont un peu "critique sociale", d’autres limite "amour". Un peu de tout en somme, ça ne dépend que de ce qui me tracasse au moment où je fais la musique. Le texte l’accompagne.


Quels retours as-tu eu sur l’album In terrorem ?

À vrai dire je n’ai pas encore trouvé de critique négative. Remarque, ça ne veut rien dire... à la limite, ça ne prouve qu’une chose : ceux qui veulent investir leur temps pour faire une critique sont seulement ceux qui ont aimé l’album. Plus sérieusement, les retours ont été très bons, la plupart des gens ont aimé l’album, mais, par contre il y a eu un certain pourcentage de "fans" qui n’ont pas trop apprécié les expériences avec guitares que j’y ai mis dans l’album. À ce niveau c’était très extrême, soit la personne aime beaucoup, soit elle déteste. Dans le nouvel album je pense que ça sera un peu plus "soft", comme réaction, parce que j’ai bien séparé les "styles".


Comment s’articule Aktive hate avec tes autres projets (Vexxer, Anxiety Disorder...) ?

En ce moment Aktive hate est le groupe le plus actif (si je ne compte pas mes groupes de métal). Vexxxer a toujours été un groupe peu actif, c’est quelque chose que je fais de temps en temps pour m’amuser. Anxiety Disorder est mort depuis 2 ans, donc pas de souci. A part ceux-là, j’ai Lokomotiv qui n’est pas très actif non plus, on fait quelques morceaux et concerts de temps en temps, mais c’est rare. Donc je n’ai qu’à trouver l’équilibre entre Aktive hate et les groupes de métal dans lesquels je joue aussi, ce qui me permet de bien bosser pour le groupe.

 

La chanson The Walking Dead pour la compilation Synthetic rage est un hommage à la série (ou à la Bd) ou est-ce une simple coïncidence ?


Coïncidence. En fait, ce morceau doit avoir 3 ou 4 ans. C’est un vieux morceau que j’ai recyclé pour la compil. Je l’avais jeté à l’époque de Corrosive Intent, mon premier EP, et je l’ai retrouvé après In Terrorem. Comme je trouvais qu’il n’était pas encore parfait mais qu’il y avait quelque chose qui pourrait en faire une bonne chanson, je l’ai retravaillé et il est passé dans Synthetic Rage.


Tu es basé au Portugal, peux-tu nous parler de la scène dans ce pays ?

À vrai dire la scène ici n’existe presque pas. À Porto (où j’habite) il y a un club gothique qui fait un peu tous les genres de soirées (métal, indus, goth, 80s…) et c’est tout. À Lisbonne il y a un club qui fait un peu tout aussi, mais en plus grand. Il y a aussi un peu plus de public, mais ce n’est pas énorme... Il y a 4 ou 5 ans la "mode" de l’indus a commencé à mourir, et maintenant la normalité pour un concert du genre c’est d’avoir 10-20 personnes dans le public. Du côté du nombre de groupes, il y en a pas mal qui sont morts ou en "stand by" aussi, donc ce n’est pas très actif. Niveau underground, c’est pas énorme, le seul style qui continue à avoir beaucoup de public c’est le métal.

Quels sont tes projets, à court, moyen et long terme ?

À vrai dire ce sont les mêmes à n’importe quel terme : continuer à faire ma musique, jouer en live, si ça se présente. Pendant les 2 prochains mois, l’objectif c’est de faire sortir un nouvel album et, après, on verra bien.


Cette interview touche à sa fin, peux-tu conclure par un petit mot pour tes fans ?

Merci pour cette interview, merci à tous ceux qui l’ont lu. Maintenant il ne vous reste qu’à aller écouter Aktive hate ! Les 3 Eps gratuits sont toujours disponibles sur le site internet du groupe, donc si vous ne les avez pas encore, allez les télécharger ! Suivez la page facebook pour avoir des nouveautés, et n’hésitez pas à me contacter sur facebook !

Les sites de Aktive hate : www.aktivehate.com  www.facebook.com/aktivehate

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.